aslec

association sierroise de loisirs et culture


1966 – 1975 Des débuts… difficiles

 

1967/68              la fin du bénévolat…

C’est durant l’hiver qu’a lieu la première crise de l’ASLEC. La croissance des besoins sierrois sur le plan des loisirs a pris des proportions qui ne permettent plus aux responsables d’assumer le fonctionnement du centre de loisirs sur des bases uniquement bénévoles. D’autre part, les charges financières ont augmenté en fonction du développement de l’activité de l’ASLEC. Cette dernière se trouve ne 1967 dans une situation critique. (…)

L’ASLEC est arrivée au stade ou seule une importante aide financière des pouvoirs publics peut lui permettre de survivre. Sans l’assurance du soutien financier de la commune, l’ASLEC ne peut poursuivre ses activités. C’est pourquoi, le 24.11.1967, le centre de loisirs ferme ses portes en attendant qu’une décision soit prise à son sujet. Au mois de février 1968, vraisemblablement à la suite de l’intervention de nombreux parents, les autorités politiques décident d’octroyer à la Fondation de la Maison des Jeunes un subside de 7’500. Le 1er avril 1968, l’animateur es engagé, l’ASLEC reprend ses activités et augmente ses prestations.

 

1970      Le manque d’idéal chrétien et l’excès de culture

L’ASLEC vit une nouvelle crise importante. Au mois de juin, l’animateur est licencié par la Fondation pour les motifs suivants : « manque d’idéal chrétien, excès de culture, ouverture du CLC aux adultes. La Fondation désirait engager «  un jeune responsable formé selon notre mentalité valaisanne, éventuellement un couple à l’essai, à mi-temps… »

Le renvoi de l’animateur avait eu pour conséquences la mise sur pied, en juin également, d’une enquête auprès des jeunes organisée par un groupe de jeunes usagers du centre de loisirs. Cette enquête démontrait que les principaux intéressés concevaient l’animation différemment de la Fondation MJ et de l’Association des Parents. Adultes et jeunes s’organisent alors et créent un mouvement de soutien à l’animateur de l’ASLEC. Ces intervention ont eu pour conséquence la mise sur pied d’une séance de médiation organisée par l’AVALEC. Un comité de travail se charge de la réorganisation del’ASLEC. L’animateur est réengagé en août, de plus un animateur à mi-temps lui est adjoint.

 

1973/1974          les tensions commune-aslec-Fondation maison des jeunes

En Hiver 1973 éclate une crise interne. Elle a pour cause un désaccord apparu au sein du bureau de l’Aslec. Un déficit de 7000 semble avoir été le détonateur du conflit. Le membres du bureau n’étant pas d’accord sur les deux formules proposées :

  • Poser le problème globalement aux autorités communales, en discuter et déterminer une politique socio-culturelle à long terme
  • Restreindre dans tous les secteurs selon le budget et ne développer que les activités qui exigent très peu financièrement.

D’autre part, une certaine ambiguïté était apparue dans les relations ASLEC-Commune-Fondation. En effet, le Président de l’Aslec également membre de la Fondation, avait été nommé chef du service dont dépend le subside de l’ASLEC. Pour certains, il était difficile de concevoir que ce soit la même personne qui demande et préavise l’attribution de la subvention. Les différents se transforment en conflit ouvert. Le Président, suivi de la moitié du bureau, démissionne alors, sans qu’une solution ne soit trouvée au problème de la politique financière de l’Aslec.

 

1974      la décision du départ

En septembre, la Fondation MJ décide d’augmenter le prix de la location de ses locaux à l’ASLEC. Cette décision aggrave la situation financière de l’ASLEC et la force à diminuer ses activités.  Face à cette situation, les responsables de l’ASLEC décident de réagir. De vastes locaux commerciaux sont libérés en été par un commerçant de la Place. Le déménagement est prévu en 1975..



L'Aslec c'est

une maison de 20 clubs et associations qui en ont fait leur point d'ancrage. Inscrite depuis longtemps dans le tissu social et alternatif sierrois, l'Aslec perpétue sa mission d'ouverture et d'accueil

Young App

L'application Young App te permets d'être connecter à toutes les activités et les centres de jeunesse en Valais.

Grâce à sont chat anonyme, elle te donne la possibilité de parler et poser tes questions à des professionnels pour n'importe quelle situation qui te pose problème!

les liens de téléchargement sont sous l'onglet Animation - Travail social éducatif

Adresse

rue de la Monderèche 1
3960 Sierre
Téléphone 027 455 40 40
Email info@aslec.ch

IBAN: CH23 0900 0000 1900 2855 2

Partager